Retour sur la rentrée 2020

L’APEC

L’Association des Parents d’Elèves du Conservatoire reprend du service en cette rentrée 2020 !

L’APEC s’est donné trois missions pour cette année:
1/ Représenter les parents d’élèves auprès du conservatoire,
2/ Faciliter la vie des familles qui ont des enfants au conservatoire et reprendre les projets au bénéfice des familles (bourse aux partitions, aux tenues de danse, agenda de l’élève, projets ponctuels,…),
3/ Mener des actions culturelles autour de la scolarité des élèves du Conservatoire (Master Class de Gilles APAP, Concert des Mini-string les années passées…)

L’assemblée générale s’est tenue jeudi 8 novembre. Le nouveau bureau a été élu, vous le trouverez sur le site http://apec-nantes.fr/. L’association est en plein renouvellement, et tout ou presque est à construire.
Si vous avez des projets et du temps, et même si vous n’en avez pas, rejoignez-nous ! Nous avons décidé de rendre l’adhésion gratuite en cette année de COVID. Le bulletin d’adhésion est ici :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSdbWS_LSDCPpZaFT91qalpoc4ELSNCcS8-8y0BJ19q5eoIIyA/viewform

Flashback sur la rentrée

Un peu plus d’un mois après la rentrée, tous nos musiciens ont pu retrouver leurs professeurs, et c’est un vrai succès dans le contexte sanitaire actuel !
Malgré tout, l’organisation n’a pas été simple à mettre en place, et l’APEC a estimé qu’un petit flashback sur la rentrée serait utile pour les familles.
Nous avons rencontré la direction du conservatoire, qui nous a expliqué les coulisses de la rentrée 2020. En voici les grandes lignes.

L’objectif de la direction était :

  • de reprendre les cours pour tous à la rentrée 2020
  • de préserver la pratique de groupe
  • de privilégier le présentiel pour les jeunes (1e et 2e année) et les parcours prépa (après le 3e cycle)

Application des règles sanitaires

Les règles sanitaires ont évolué au jour le jour de fin août à mi-septembre. Le conservatoire avait anticipé en demandant une étude technique sur la ventilation des salles – la première préoccupation étant de ne pas diffuser le virus de salle en salle, ou en brassant l’air d’une salle à longueur de journée. Les règles finalement retenues ont été les suivantes:

  • Limiter le nombre de personnes en simultané dans le bâtiment => les élèves qui ne sont pas en tout début ou toute fin de cursus font un cours sur deux en
    distanciel; les grands ensembles sont en demi-groupes.
  • Réguler les flux, éviter les croisements => les accompagnants ne montent plus dans les étages; les professeurs se voient attribuer des
    plages horaires et des salles fixes.
  • Une jauge a été établie par salle et par pratique, en prenant en compte les résultats de l’étude technique => dans les salles où l’instrument pratiqué est compatible avec le port du masque, l’air est brassé de façon “normale” (comme les années passées). Les instruments à vent et le chant ont été répartis dans des salles dont le brassage mécanique a été coupé. Pour la danse, l’espace est suffisamment vaste pour maintenir la pratique “normale”.

Les plannings

Le planning a été construit dans l’ordre suivant :
1/ les créneaux d’ensemble sont imposés,
2/ les créneaux de FM sont choisis (2e et 3e cycle) ou imposés (1er cycle),
3/ les professeurs organisent leur agenda avec les élèves sur les créneaux qui leur ont été attribués.
A ce jour, tout le planning d’occupation des salles est fait jusqu’à fin juin !

Focus sur les cours en distanciel

Les cours à distance ont été un moment difficile. Tous les cours n’ont pas pu être assurés avec la même régularité, les parents ont été très sollicités, et plusieurs élèves ont même décroché. L’APEC a tout de même relevé quelques points positifs, qui sont des atouts pour le futur :

  • Conseils à distance : grâce à la vidéo, les professeurs ont pu conseiller les familles sur l’installation à la maison. De la hauteur du tabouret de pianiste, à l’installation d’une batterie, plusieurs petits musiciens ont vu leur confort bien amélioré !
  • Souplesse de l’organisation : si la vidéo ne peut pas être la base de l’enseignement, elle peut tout de même améliorer la continuité des cours. Maintenant que professeurs et parents se sont approprié l’outil, un cours à distance pourra probablement combler des trous ponctuels dans les emplois du temps.
  • Les parents peuvent participer au cours.
  • Outils de vidéo à distance: avec ces outils les enseignants peuvent plus facilement faire des enregistrements pendant le cours, ou prendre les devoirs en note.
  • Et enfin, les enfants ont pu s’enregistrer et s’écouter, ce qui est un exercice difficile mais très formateur. Souvenez-vous du nombre de prises qu’il aura fallu avec votre musicien en herbe pour enchaîner un morceau sans accroc avant les congés d’été !

La suite

A l’heure où nous écrivons ce texte, la situation sanitaire ne s’est pas améliorée, et les conditions de confinement sont de retour. Nous attendons les directives.
Nous voulons faire de notre mieux pour continuer de vous informer, et pour relayer vos difficultés auprès du conservatoire.
Alors exprimez-vous ! Faites-nous part de ce qui marche bien et qui pourrait être étendu, de ce qui pourrait être amélioré, des cas individuels et des questions plus générales. Plusieurs canaux sont à votre disposition, sur Facebook ou par Email. Nous ferons de notre mieux pour rassembler vos demandes, les porter auprès de la direction, et vous informer des suites qui seront données.
Et surtout, adhérez à l’association, faites adhérer les autres parents que vous connaissez, passez le mot et rejoignez-nous !

Signé : l’APEC

2 réflexions sur “Retour sur la rentrée 2020”

  1. Bonjour,
    C’est la rentrée 2021. Nous venons d’apprendre aujourd’hui 31/08/2021 que les classes CHAM (ou ma fille fera sa première année) seraient en régime dégradé (semaine A / semaine B), avec la moitié en présentiel et l’autre en distanciel. Nous n’avons eu aucune info de la part du collège ni du Conservatoire sur la façon dont les parents devront s’organiser sur les après midi entiers sans cours. A la maison ? Alors que les élèves du primaire, collège et lycée sont en 100% présentiel ? Comment une telle décision a pu être prise, alors qu’un bref sondage auprès d’autres CRR (Rennes, Boulogne, Paris pour ne citer qu’eux) sont en 100% présentiel ? Qu’est ce qui justifie ce déséquilibre proprement nantais ? Pouvez nous nous aider en nous donnant des infos ou en proposant une réaction à cet état de fait ?
    Merci bien !

    1. Bonjour,
      Cette particularité nantaise est due au bâtiment du Conservatoire qui ne permet pas une bonne aération des locaux. Nous faisons régulièrement le point avec la direction et avons évoqué ce sujet lors de notre rencontre l’élu en charge du Conservatoire. Malheureusement, jusqu’à présent, aucune solution n’a pu être trouvée.
      Nous continuons à suivre le dossier !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *